29 octobre 2015
Bernard Dieny, prix Adrien Constantin de Magny
Contact : Bernard DIENY

Grand Prix thématique 2015 Adrien Constantin de Magny décerné à Bernard DIENY par l’Académie des Sciences

Bernard Dieny de l’INAC/SPINTEC a reçu le grand prix thématique « Adrien Constantin de Magny » pour ses travaux à caractères fondamentaux en nanomagnétisme et électronique de spin. Ces travaux ont déjà conduit à des applications dans le domaine des disques durs d’ordinateurs et mémoires magnétiques, et devraient permettre de prochaines applications dans les circuits électroniques très basse consommation.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, Bernard Dieny a obtenu son doctorat à l’Université de Grenoble en 1985. Il travaille dans le domaine du magnétisme et de l’électronique de spin depuis une trentaine d’années. B.Dieny a effectué la plupart de sa carrière au CEA/Grenoble, Institut des Nanosciences et Cyrogénie (INAC) et deux longs séjours à l’étranger au Centre de Recherches d’IBM Almaden en Californie (1990, 1991) et à l’Université Californienne de San Diego (1996) : Peu après sa thèse, il a développé des capteurs de champ  magnétique très sensibles appelés « vannes de spin » présentant des effets de magnétorésistance géante en champ magnétique faible. Ces structures ont été introduites dans les têtes de lecture des disques durs d’ordinateurs par IBM en 1998. Il est cofondateur du laboratoire SPINTEC (Spintronique et technologie des Composants) créé en 2001 et en a assuré la direction scientifique depuis lors. Bernard Dieny est co-auteur de plus de 430 publications scientifiques et co-inventeur de 70 brevets. Son équipe a reçu le Prix de Recherche Descartes décerné par la Commission Européenne en 2006 pour ses travaux sur les mémoires magnétiques à écriture assistée thermiquement. Ces travaux ont débouché en 2004 sur la création d’une start-up Crocus Technology. Il a reçu également en 2009 un ERC Advanced Grant visant au dé développement de circuits très basse consommation combinant composants semiconducteurs assurant les fonctions logiques et composants magnétiques assurant les fonctions mémoires. Cet ERC complété par un ERC Proof of Concept a permis la création en 2014 d’une autre start-up EVADERIS. Celle-ci conçoit des circuits basse consommation exploitant cette technologie: En 2014, Bernard Dieny a reçu un deuxième contrat ERC visant au développement de systèmes en technologie hybride silicium/magnétique combinant fonctions logique, mémoire, capteurs et communication radio-fréquence adaptés pour le domaine en pleine expansion des objets communicants. En 2010, B.Dieny a également démarré une nouvelle activité de recherche à l’INAC tournée vers les biotechnologies et particulièrement sur une nouvelle piste de traitement du cancer utilisant des nanoparticules magnétiques.

Le Prix Adrien Constantin de Magny lui a été décerné pour l’ensemble de ses travaux et particulièrement ceux relatifs au développement des matériaux « vannes de spin » pour les disques durs d’ordinateurs et ceux relatifs aux mémoires magnétiques permettant la réalisation de circuits électroniques basse consommation.

Extrait du journal FR3

 

 

Maj : 23/11/2015 (1127)

 

Retour en haut