09 décembre 2016
Une équipe INAC remporte un des 12 Prix La Recherche
Contact : Joel Eymery

Félicitations à Agnès Messanvi, Christophe Durand, Joël Eymery et Catherine Bougerol pour avoir remporté un des Prix La Recherche avec leur publication dans Nano Letters (2015).

Dans ce travail, l’équipe a réussi à fabriquer les premières LED vertes et bleues flexibles à base de nitrures. Pour cela, ils ont inséré dans une couche de polymère des nanofils de nitrures pour réaliser une membrane souple émettant de la lumière lorsqu’une tension électrique est appliquée. Ces nanofils mesurent plusieurs centaines de nanomètres de diamètre pour une vingtaine de micromètres de hauteur, constituant un ensemble apparemment homogène à notre échelle. Ils allient ainsi la brillance et la grande durée de vie des LED à base de nitrures à la flexibilité des polymères.

Trois raisons de récompenser ce travail, par Pascale Senellart, du Centre de nanosciences  et de nanotechnologies, à Marcoussis :
-    Il s’agit d’un très beau travail de recherche en nanotechnologie, dans un domaine très compétitif où les potentiels d’applications et les enjeux économiques sont très importants
-    Dans ce travail, les chercheurs ont déjà réalisé une diode à deux couleurs (bleu et vert). En utilisant la même approche, ils envisagent d’ajouter le rouge, ce qui leur permettra alors de réaliser des écrans pour téléphone ou montre déformables.
-    Cette approche est très prometteuse pour d’autres enjeux technologiques importants : les réseaux de nanofils sont aussi des systèmes très intéressants pour réaliser des cellules solaires.

Xin Dai et al., Nanoletters, doi :10.1021/acs.nanolett.5b02900, 2015.

 

Maj : 09/12/2016 (1216)

 

Retour en haut