07 décembre 2017
Avec SISPIN, le silicium quantique récompensé du Prix spécial du Jury des trophées des « Étoiles de l’Europe »
Contact : Marc Sanquer

Coordinateur du projet SISPIN, pour ‘Silicon Platform for Quantum Spintronics’, Marc Sanquer (INAC/PHELIQS) a reçu le Prix spécial du Jury lors de la remise des trophées de la 5ème édition des Étoiles de l’Europe, le 4 décembre 2017. Cette remise de prix récompense son engagement européen.

SISPIN a inventé le premier « bit quantique » ou « qubit » en technologie CMOS, le standard de l’industrie microélectronique. C’est également le premier qubit exploitant une propriété quantique d’une lacune électronique (ou trou). Les chercheurs sont parvenus à produire un spin de trou compact (30 nanomètres) et unique dans une structure CMOS sur silicium et à le retourner en appliquant une tension sur la grille d’un transistor de contrôle.

Ce résultat, inimaginable il y a encore quelques années, ouvre la voie vers l’ordinateur quantique, car il permet de mesurer un qubit dans un dispositif très proche des transistors à effet de champ présents dans nos ordinateurs et nos téléphones portables, sous réserve de les refroidir à 0,1 K. Les technologies CMOS deviennent alors utilisables pour construire des fonctions quantiques. Même si, souligne M. Sanquer, « personne ne sait quel qubit constituera la base des futurs processeurs quantiques, actuellement, le qubit CMOS, qui n’est ni le premier ni le meilleur qubit, offre les conditions idéales à la microélectronique CMOS, une industrie très mature, pour appréhender le monde quantique. »

 

Maj : 07/12/2017 (1272)

 

Retour en haut