15 mai 2010
La RMN par la tranche

Dans le cadre du retraitement des déchets nucléaires, le processus d'extraction en phase liquide-liquide est couramment utilisé. Pour optimiser ce processus, il est essentiel d'améliorer les connaissances sur les mécanismes impliqués, en particulier à l'interface. Le laboratoire de résonance magnétique du SCIB a développé une nouvelle séquence RMN pour réaliser des spectres du proton sur des tranches perpendiculaires à l'axe du tube contenant la solution biphasique. Au prix d’un traitement spécifique des spectres, on obtient une « carte à deux dimensions » du signal, de part et d’autre de l’interface, renseignant sur les profils de concentration et la diffusion des espèces. L'étude du phénomène de la troisième phase (un défaut de solvatation de l’extrait) et celle de l'extraction des métaux par des molécules type malonamide a été réalisée grâce à cette nouvelle séquence. Pour la suite, un modèle pour discriminer les mécanismes diffusifs et cinétiques impliqués dans le processus est en construction.

 

Maj : 20/02/2014 (583)

 

Retour en haut