16 décembre 2008
Un four tétra-arc pour les composés à fermions lourds
Daniel Braithwaite

En moins d’un mois le laboratoire SPSMS/IMAPEC vient d’installer, avec le fabricant japonais, un four tétra-arc, et de produire son premier cristal de URu2Si2 (0,5 cm de diamètre) pour une expérience de diffusion de neutrons sous pression et sous champ magnétique à l’ILL. Il s'avère que ce cristal est probablement le meilleur jamais produit de ce composé, pourtant synthétisé et étudié par de nombreux laboratoires depuis vingt ans. Dans ce type de four, 4 arcs créent un plasma très stable qui permet de faire croître, dans un creuset de cuivre refroidi tournant lentement, des cristaux des composés à fermions lourds (composés intermétalliques à base de U, Ce, …) étudiés par le laboratoire pour leurs propriétés physiques très spécifiques, notamment en conditions extrêmes.

 

Maj : 25/08/2010 (631)

 

Retour en haut