16 août 2008
Mi_µMagnet cartographie l’aimantation dans les recoins
Frédéric Lançon

L'approche multi-échelle constitue une tendance actuelle forte pour la modélisation. Cependant peu de méthodes incluent véritablement cette approche et ce sont plutôt des méthodes successives, chacune à son échelle propre, qui sont utilisées en pratique. Le laboratoire L_Sim a développé pour le magnétisme une méthode de simulation numérique véritablement multi-échelle avec de plus une résolution adaptative. L’enjeu dans ce domaine est de simuler rapidement et avec précision des systèmes « réalistes », c’est-à-dire de taille proche de celle d'un dispositif (micromètre), mais dont l'aimantation est modifiée localement, à l'échelle de l'atome : défauts structuraux (ex : macles), singularités magnétiques (ex : vortex), etc. L’approche du laboratoire a consisté à développer un formalisme unifié traitant des spins individuels dans ces régions et une aimantation continue ailleurs. Une méthode de différences finies à maillage adaptatif, un traitement de spins sur réseau discret et le couplage rigoureux des deux systèmes ont été développés. Ceci est intégré aujourd’hui dans un logiciel baptisé Mi_µMagnet.

 

http://dx.doi.org/10.1103/PhysRevB.77.224428

Maj : 25/08/2010 (638)

 

Retour en haut