16 avril 2007
Le regard de Titan encore plus perçant
Pascale Bayle-Guillemaud

Le microscope électronique en transmission (TEM) Titan vient d’être équipé d’un correcteur d’aberrations sphériques qui lui offre une résolution de 0,9 Å. Ce TEM, qui possède un mode holographique permettant la visualisation des champs électriques ou magnétiques locaux, installé dans la plateforme « Nanocaractérisation » à Minatec en 2006, est un des rares instruments de ce type en France et en Europe. La société FEI a installé ce correcteur dans le cadre d’un contrat de collaboration, mettant ainsi en exergue la qualité des recherches des microscopistes du laboratoire et l’effet de vitrine attendu pour cet équipement.

 

Maj : 25/08/2010 (680)

 

Retour en haut