16 mars 2007
Hélice ARN à un brin : prédiction théorique confirmée
Arnaud Buhot

En collaboration avec l’Université d’Arizona, des théoriciens du SPrAM ont déterminé quantitativement des grandeurs structurales et thermodynamiques de molécules d’ARN. En 2004, un calcul théorique du SPrAM prédisait que des mesures de traction (Force vs. Extension) d’un simple brin d’ADN ou d’ARN donnerait la signature de la formation d’hélices monobrins par interaction  entre les bases. L’expérience a été réalisée par des chercheurs américains en 2006 sur différents ARN de synthèses : elle valide la prédiction et permet d’accéder à la longueur de persistance, à la distance entre bases et à leur énergie d’interaction, selon la nature des bases (Adénosine, Cytosine, …).

 

http://www.aip.org/pnu/2007/split/829-2.html

Maj : 30/08/2010 (683)

 

Retour en haut