16 février 2007
Performances dopées pour les « mini pulse tubes »
Philippe Gully

Le CEA et le CNES ont conclu un contrat pour le développement d’un mini pulse-tube (MPT) intercepté ; grâce à une extraction de chaleur dans le régénérateur du MPT, les études réalisées ont montré que la puissance frigorifique à 80K de cette machine est doublée et que sa température limite descend à 40 K (soit un gain de 15 K). Ce résultat intéressant offre un nouveau champ application de ce type de machine dans les satellites.

 

Maj : 25/08/2010 (687)

 

Retour en haut