16 janvier 2007
L’uranyle (V) maîtrisé
Marinella Mazzanti

Une équipe du SCIB a réussi la première synthèse contrôlée et reproductible de l’uranyle pentavalent UO2+, une espèce hautement instable dans lequel l’uranium a le degré d’oxydation 5. Les caractérisations chimiques et structurales en phase solide d’un complexe tétramère contenant 4 UO2+ en interaction cation-cation sont complètes. L’uranyle (V) est un bon modèle du neptunyle (V) présent dans le cycle du combustible mais terriblement contraignant à étudier au laboratoire. C’est par ailleurs une espèce très soluble et sa formation en milieu naturel par un processus de bio réduction de l’uranyle (VI) pourrait représenter un risque de dissémination dans l'environnement.

 

Maj : 25/08/2010 (689)

 

Retour en haut