16 octobre 2006
Influence du sens du courant de polarisation sur le bruit électrique dans une tête de lecture magnétique.
S. Petit

L’augmentation des densités de stockage des disques durs conduit à réduire la dimension des têtes de lecture. Cette miniaturisation a pour conséquence des fluctuations magnétiques importantes, pouvant dégrader dangereusement le rapport signal/bruit. Sur une tête de lecture de dernière génération, une équipe du laboratoire SPINTEC a observé que le bruit électrique peut être amplifié ou réduit selon le sens du courant de polarisation. Cet effet a pu être modélisé en prenant en compte le phénomène de « transfert de spin » : un courant intense, polarisé en spin, injecté dans une couche magnétique peut modifier l’aimantation de celle-ci. Jusqu’à présent, ce phénomène avait été constaté uniquement pour des densités de courant supérieures au courant critique. Nous montrons qu’il existe même pour un courant faible : ceci ouvre la perspective d’une maîtrise du niveau de bruit dans les têtes de lecture.

 

Maj : 30/08/2010 (702)

 

Retour en haut