05 juillet 2012
Transferts redox multiélectroniques avec des lanthanides

Couverture de Chemical Science, juin 2012.

L'article Multielectron redox chemistry of lanthanide Schiff-base complexes publié par des chercheurs du laboratoire SCIB/RICC fait la couverture du n° de juin de Chemical Science. Ces travaux démontrent l'intérêt de bases de Schiff comme ligands de complexes de lanthanide permettant des transferts multiélectroniques.

 

Le transfert redox de plusieurs électrons est un point clé par exemple pour la transformation catalytique du CO2. Les ions lanthanide, dans l'état d'oxydation +2, ont une réactivité très élevée et ont donc un fort potentiel comme catalyseurs, mais leur utilisation requiert des conditions extrêmement compliquées à cause de leur réactivité précisément. Il est pourtant possible de travailler avec l'état d'oxydation "standard" +3 avec l'aide de ligands "redox-actifs". Les composés décrits dans cet article sont les premiers complexes Ln(III) mono- et bi-nucléaires présentant ces propriétés redox multiélectroniques (2 ou 4 électrons). La voie de synthèse est adaptée à tous les lanthanides, et la versatilité de chimie des bases de Schiff va permettre de moduler le potentiel rédox, de modifier l'encombrement stérique du ligand, etc., pour répondre aux différents besoins.

 

Maj : 10/08/2012 (783)

 

Retour en haut