EVaderis développe la puce longue durée

L'Usine Nouvelle, 7 mars 2015

 

Comment concevoir des systèmes connectés opérationnels sur plusieurs années ? "Notre processeur de contrôle avance de la puissance de traitement à des systèmes ayant peu d’énergie pour fonctionner. Il favorisera l’émergence d’objets connectés performants et à longue durée de vie", propose Virgile Javerliac, le directeur de la start-up eVaderis, créée en septembre?2014 et lauréate du concours national i-LAB 2014 du ministère de la Recherche. "L’efficacité énergétique et la performance de notre technologie repose sur le développement d’une nouvelle architecture de traitement des informations mettant en œuvre des mémoires 'non volatiles' offrant un rapport vitesse – énergie inégalé." explique le dirigeant. EVaderis est une spin-off du laboratoire Spintec, une unité mixte CEA – CNRS – UJF – INP.

L’accord de licence des sept brevets associés détenus par le CEA et le CNRS ainsi que le transfert du savoir-faire développé en interne au laboratoire sont en cours de négociation. "C’est un projet dans lequel était notamment associé Jean-Pierre Nozières, le directeur de Spintec et ancien cofondateur de Crocus Technology dont je suis un ancien salarié", reprend Virgile Javerliac. La société "fabless", hébergée sur le site de Minatec à Grenoble, compte cinq salariés avec pour objectif un effectif de 20 personnes en 2016 et de 100 d’ici à 2020. Une première levée de fonds de 7 millions d’euros est prévue courant 2015 pour financer la phase de mise au point du produit et la mise sur le marché à horizon 2017. EVaderis négocie avec des entreprises pour des applications médicales et industrielles : analyse cardiaque en temps réel (pour détecter l’arythmie), surveillance de personnes âgées, géolocalisation "indoor" (pour localiser des colis dans les entrepôts)...

 

Maj : 09/03/2015 (1099)

 

Retour en haut