De la surfusion
Contact : Gilles Renaud

Gouttelette d’un alliage d’Or-Silicium sur une surface de Silicium orientée (111). Les atomes dans le liquide s’organisent en structure pentagonale, ce qui empêche le liquide de cristalliser bien en dessous de sa température de solidification.

Des scientifiques du CEA , du CNRS et de l'ESRF apportent des éléments clés pour expliquer le curieux phénomène de surfusion, cet état de la matière où un liquide ne gèle pas alors même qu'il est à une température inférieure à son point de congélation. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature du 22 avril 2010

 

Publication Nature.pdf "Substrate-enhanced supercooling in AuSi eutectic droplets"

lien Communiqué de presse CEA-CNRS-ESRF

 

Reprises:

 

Maj : 03/10/2011 (743)

 

Retour en haut