Le Prototype du Porte Écran Thermique (LMJ)

La cible cryogénique du laser mégajoule (fig 1) est protégée du rayonnement thermique 300K venant de l’enceinte à vide par un écran. L’écran évite également les problèmes de condensation sur les fenêtres de la cavité. Il est refroidi via l’embase de la cible. Sa température doit être inférieure à 30K. Il doit être retiré 100ms avant le tir laser à une distance de 500mm par le Porte Ecran Thermique (PET) qui se trouve diamétralement opposé au porte cible cryogénique. Avant l’extraction rapide, l’écran est tout d’abord désengagé de l’embase de façon à pouvoir aligner correctement la cible au centre chambre. Pendant cette phase, la température de la cible ne doit pas fluctuer de plus de 2mK. Un Prototype du PET (PPET) est en cours de réalisation (fig 2). L’étude a débuté au SBT en décembre 2004. Il sera livré à l’été 2006. Les premières expériences débuteront en novembre 2006. Il permettra de valider certains choix technologiques, à savoir :

  • Le système de propulsion basé sur un système à 2 ressorts donnant au porte écran une accélération de 42 g et une vitesse de 5.4 m/s,
  • Le système de freinage,
  • La pince cryogénique à faible compliance.

La réalisation (mécanique et chaudronnerie) a été confiée à la société grenobloise SPRETEC.

 


Figure 1. : Vue de la cible cryogénique et de son écran thermique.

Figure 1. : Vue éclatée du prototype de porte écran thermique.
 

Maj : 03/09/2010 (345)

 

Retour en haut