Billards d'Andreev

Image par microscopie électronique à balayage d'un réseau de billards d'Andreev circulaires (disques d'or de diamètre 200 nm incrustés dans un films de Niobium)

 

Nous avons mesuré la LDOS de nanostructures artificielles constituées d’un métal normal en contact avec un supraconducteur. Les mesures de spectroscopie locale ont révélé la présence de pics dans la bande interdite induite par effet de proximité dans le métal normal pour plusieurs position de la pointe du STM. Ces pics proviennent de la formation d’états liés de quasi-particules à l’intérieur de la nanostructure (états de De Gennes-St James). La re-focalisation de trajectoires électroniques induites par la structure granulaire du métal peut expliquer l’observation de tels effets d’interférence dans un milieu a priori non balistique.

Ballistic effects in a proximity induced superconducting diffusive metal.

W. Escoffier, C. Chapelier and F. Lefloch

Physical Review B72, 140502(R) (2005).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etats liés localisés dans la densité d'états électroniques locale d'un billard d'Andreev mesurés à 60 mK pour différentes positions de la pointe du STM

Maj : 11/10/2013 (386)

 

Retour en haut