Offre de post-doc de 2 ans : Composites nano-silicium/graphène pour batteries lithium-ion à haute densité d’énergie   

Le sujet s’inscrit dans un projet européen H2020 inclus dans le Flagship Graphene, portant sur les applications du graphène dans le stockage de l’énergie. Pour les batteries lithium-ion, le graphène est associé en composite avec du silicium nano-structuré pour augmenter la capacité énergétique. Le graphène enrobe le silicium, réduisant sa réactivité avec l’électrolyte et la formation de la couche de passivation (SEI), et maintient une conductivité électrique élevée dans l’électrode.
L’étude porte sur 2 technologies : l’optimisation de composites graphène-nanoparticules de silicium déjà explorés dans ce projet, et la mise au point de composites inédits graphène-nanofils de silicium pour comparaison. Elle sera menée dans deux laboratoires du CEA en étroite collaboration : un laboratoire de recherche technologique du LITEN spécialisé dans les batteries pour le transport, et un laboratoire de recherche fondamentale de l’INAC spécialisé dans la synthèse de nanomatériaux.
Le/la postdoc fera la synthèse des nanofils de silicium pour ses composites par le procédé de croissance en masse récemment breveté à l’INAC. Elle/il sera en charge de la formulation des composites selon le savoir-faire du LITEN et de leur mise en œuvre en piles boutons pour tests en cyclage. Il/elle mènera une comparaison systématique du comportement électrochimique des deux types de composites graphène-silicium à base de nanoparticules et de nanofils. La comparaison s’appuiera sur une étude du mécanisme de perte progressive de capacité et de formation de la SEI grâce aux outils de caractérisation disponibles au CEA Grenoble et dans le consortium du projet : diffraction X, microscopie électronique, spectroscopies XPS, FTIR, RMN. Elle/il participera aux travaux communs du consortium international (Cambridge UK, Gênes Italie, Graz Autriche).
On recherche un docteur en sciences des matériaux. Une expérience en nanocaractérisation, nanochimie et/ou électrochimie est souhaitée.

Candidature avant le 31 mai 2018 sur le site ci-dessous :

 

P. Chenevier, dépêche du 15/02/2018

 

Retour en haut