Créer des architectures moléculaires autour du cuivre et des lanthanides : de la maladie de Wilson aux agents d’imagerie
Christelle GATEAU
INAC-SyMMES-RICC, UGA & CEA-Grenoble
Mercredi 14/12/2016, 10h00-11h00
Maison des magistères, CNRS

Attention : Si vous souhaitez assister à la soutenance, merci de nous avertir de votre participation par mail (christelle.gateau@cea.fr) avant le 8 Décembre en nous précisant votre employeur.

Seules les personnes inscrites seront autorisées à entrer sur le site du CNRS et devront se présenter au gardien muni d’une pièce justifiant de leur identité.

 

Résumé :

Le design et la synthèse d’architectures moléculaires innovantes sont cruciaux dans le développement de nouvelles solutions thérapeutiques et diagnostiques.

Au cours de cette présentation, je vous exposerai :

- Comment le design rationnel de molécules capables de cibler les cellules du foie et de libérer à l’intérieur de ces cellules un chélateur spécifique du cuivre nous a permis d’accéder à des candidats médicaments prometteurs fournissant une solution thérapeutique efficace pour le traitement de la maladie de Wilson, principale anomalie génétique du métabolisme du cuivre chez l’homme.

- Comment une approche méthodologique nous a permis de construire des architectures moléculaires capables d’accueillir des ions lanthanides et d’exalter leurs propriétés optiques et/ou magnétiques et comment à partir de ces agents d’imagerie optimisés, nous avons développé des sondes capables de détecter l’ADN.

Enfin je vous présenterai comment cette expertise sera mise à profit dans le futur pour le traitement des atteintes neurologiques de la maladie de Wilson et pour le développement de sondes multimodales et multifactorielles de la maladie d’Alzheimer.

Contact : Michel BENINI

 

Retour en haut