Etude du pompage capillaire en milieu poreux et application aux caloducs cryogéniques pour le spatial.
Stéphane Maréchal
GCCS
Lundi 03/09/2007, 14h00
Bât. D1 P.201, CEA-Grenoble
Le pompage capillaire et les propriétés d’évaporation en géométrie confinée sont le point clé du dimensionnement de systèmes de caloducs sur le principe de boucle cryogénique fluide diphasique. En étudiant les propriétés de diffusion d’un front fluide sous les effets capillaires, on accède à la fois aux forces de Laplace, mais aussi aux pertes de charge dans la structure. L’exposé se concentrera sur des expériences menées sur des frittés d’inox devant servir à la fabrication d’un caloduc à l’azote liquide, avec divers fluides et pour différentes géométries.

 

Retour en haut