Résonance Magnétique Nucléaire en Phase Solide : une Approche des Matériaux
Christian BONHOMME, Professeur
Univ Paris 6, Laboratoire de Chimie de la matière Condensée de Paris
Lundi 02/03/2009, 11h00
Bât. C5 P.421A, CEA-Grenoble
La Résonance Magnétique Nucléaire en phase connaît actuellement des développements considérables, tant au point de vue des performances instrumentales, des méthodes d’impulsions et des méthodes quantiques appliquées au calcul des paramètres RMN. Ainsi, la mise en ½uvre de champs magnétiques très intenses, l’utilisation de sondes ultra-fast MAS, le développement de séquences de découplage/recouplage … permettent d’envisager des voies nouvelles dans le cadre de la caractérisation détaillée des matériaux. Ce séminaire sera consacré à une large revue des tendances actuelles de la RMN du solide en sciences des matériaux et des nanomatériaux (composés hybrides organique / inorganique, nanomatériaux bioinspirés et biocompatibles …). Une approche combinée, mettant en jeu des expériences avancées de RMN du solide, des modèles structuraux et une approche calculatoire des paramètres RMN (déplacement chimique, couplage J, interaction quadripolaire) sera développée.
Contact : Said SADKI

 

Retour en haut