Les sujets de thèses

Dernière mise à jour : 24-06-2017

2 sujets INAC

«««

• Electronique et microélectronique - Optoélectronique

 

Germanium doping of GaN-based nanostructures for LEDs

SL-DRF-17-0248

Domaine de recherche : Electronique et microélectronique - Optoélectronique
Laboratoire d'accueil :

Photonique, Electronique et Ingénierie Quantiques (PHELIQS)

Laboratoire de Nano Physique des Semi-Conducteurs (NPSC)

Grenoble

Contact :

Eva MONROY

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2017

Contact :

Eva MONROY

CEA - DRF/INAC/PHELIQS/NPSC

0438789068

Directeur de thèse :

Eva MONROY

CEA - DRF/INAC/PHELIQS/NPSC

0438789068

Voir aussi : http://inac.cea.fr/Pisp/100/eva.monroy.html

Voir aussi : http://inac.cea.fr/Phocea/Vie_des_labos/Ast/ast_groupe.php?id_groupe=15

The target of this thesis is to assess the advantages and physical limits of Ge doping of GaN as compared to Si doping, by analyzing Ge-doped thin films and NWs by means of cutting-edge structural characterization, namely Atom Probe Tomography (APT) and transmission electron microscopy (TEM), and correlating the structural/chemical features with the optical and electrical performance.



The nanostructures will be designed in view of their incorporation in GaN LED devices:

* (Al)GaN thin films and quantum wells: Ge is expected to increase the n-type GaN thickness before cracking. Side effects on resistivity and structural and optical properties are to be evaluated. The onset of DX behavior in AlGaN will be studied.

* GaN NWs: The potential improvement of the NW morphology and homogeneity of the dopant distribution are to be studied.

* Impact in the complete device structure: We will evaluate the effect of Ge doping on the uppermost layers of the LEDs, including the presence or not of segregation or memory effects.

La spintronique pour des nouveaux concepts de récepteurs réveils des réseaux de capteurs sans fil

SL-DRF-17-0412

Domaine de recherche : Electronique et microélectronique - Optoélectronique
Laboratoire d'accueil :

Spintronique et technologie des composants (SPINTEC)

Laboratoire Spintec (SPINTEC)

Grenoble

Contact :

Dominique MORCHE

Ursula EBELS

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2017

Contact :

Dominique MORCHE

CEA - DRT/DACLE//LAIR

33 4 38785403

Directeur de thèse :

Ursula EBELS

CEA - DRF/INAC/SPINTEC/SPINTEC

04 38 78 53 44

Voir aussi : www.spintec.fr

Voir aussi : fp7-mosaic.eu

Les réseaux de capteurs sans fils (Wireless sensor networks WSN) commencent à changer notre vie quotidienne sur de nombreux aspects, par exemple en améliorant notre sécurité ou en réduisant notre empreinte énergétique. Le développement de solutions de capteurs communicants autonomes, adaptables et à forte efficacité énergétique fait l’objet d’intenses recherches. Ce sont les modules de communication entre nœuds (RxTx transceiver) qui sont les plus gourmands en énergie. Une manière de réduire la consommation énergétique est de les réveiller, autrement dit de les alimenter uniquement au moment où ils sont sollicités. On utilise alors un récepteur de réveil, qui à son tour doit être ultra-basse consommation et qui doit être immune contre les signaux parasites (réveil non-intentionné). Pour cela les dispositifs spintroniques proposent une solution robuste et simple. En effet les études récentes montrent que ces dispositifs spintroniques peuvent servir de convertisseurs rf-DC en agissant comme des démodulateurs passifs sélectifs en fréquence possédant une grande sensibilité à faible puissance.

La thèse propose de démontrer de tels récepteurs de réveil spintronique dans la gamme de 0.1-1GHz. Les tâches sont les suivantes :

- optimisation de la réponse du dispositif spintronique (signal de sortie, bande passante, temps de réponse) par variation de l’empilement magnétique

- développement de circuits équivalent du dispositif spintronique

- conception d’une architecture du récepteur réveil

- développement et test du récepteur réveil avec les dispositifs spintroniques.

Ceci est une thèse multidisciplinaire qui s’appuie sur l’expertise de deux laboratoires CEA : INAC/Spintec pour la réalisation des dispositifs spintronique et la caractérisation et la compréhension de leurs propriétés microondes et LETI/DACLE pour la conception des WSN actifs. Le travail sera réalisé en collaboration avec le CNRS/THALES (laboratoire spintronique), qui seront partenaires d’un projet soumit en Octobre 2016 pour financement par l’ANR.

 

Retour en haut