Les sujets de thèses

Dernière mise à jour : 27-04-2017

INAC

«««

• Physique théorique

 

Effet des interactions sur les propriétés topologiques de jonctions Josephson multiterminales

SL-DRF-17-0246

Domaine de recherche : Physique théorique
Laboratoire d'accueil :

Photonique, Electronique et Ingénierie Quantiques (PHELIQS)

Groupe Théorie (GT)

Grenoble

Contact :

Manuel HOUZET

Julia MEYER

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-09-2016

Contact :

Manuel HOUZET

CEA - DRF/INAC/PHELIQS/GT

04.38.78.90.44

Directeur de thèse :

Julia MEYER

Université Grenoble Alpes - DRF/INAC/PHELIQS/GT

04.38.78.31.46

Voir aussi : http://inac.cea.fr/Pisp/manuel.houzet

Il y a actuellement un fort effort de recherche pour réaliser de nouvelles phases de la matière qui admettent des états topologiquement protégés à leurs bords. Une voie prometteuse consiste à combiner différents matériaux conventionnels pour obtenir des hétérostructures présentant ces propriétés. Les jonctions Josephson multiterminales formées entre des supraconducteurs conventionnels peuvent être elles-mêmes considérées comme des matériaux topologiques. Par exemple, des jonctions à 4 terminaux peuvent admettre des états liés topologiquement protégés à énergie nulle et qui réalisent ce qu’on appelle des singularités de Weyl. Leur existence peut être révélée grâce à une transconductance quantifiée, comme dans l'effet Hall quantique, mais en absence de champ magnétique.

Le but du projet sera d'explorer cette idée récente en étudiant d’un point de vue théorique la robustesse de cette prédiction en présence de répulsion Coulombienne à l’intérieur de la jonction. En particulier, la présence de singularités de Weyl sera analysée dans un modèle concret d’îlot quantique pour la jonction.

 

Retour en haut