16 août 2008
Un injecteur de glaçons haute fréquence pour le JET
Didier Guillaume

Injecter des glaçons dans le plasma d’un tokamak a pour but d’augmenter sa densité (gros glaçons dans le cœur) ou d’agir sur certains modes dissipatifs qui chauffent dangereusement les parois de la machine (petits glaçons en périphérie). Les glaçons sont propulsés par un gaz haute pression, qui ne doit bien sûr pas pénétrer dans le plasma, et guidés dans une canalisation sur 10 à 20 m. Le SBT participe au projet High Frequency Pellet Injector pour les aspects vide et cryogénie. Il fonctionne aujourd’hui sur le JET en Angleterre et correspond aux spécifications d’ITER.

 

Maj : 25/08/2010 (641)

 

Retour en haut